Manetheren (Nation)

De Encyclopédie francophone de la Roue du Temps
Aller à la navigation Aller à la recherche

Manetheren

Dix nations.jpeg

Informations

CapitaleManetheren

Politique

LeaderSorella ay Marena (Signature du Pacte des Dix Nations)
Buiryn
Roi Aemon al Caar al Thorin et sa Reine Eldrene ay Ellan ay Carlan

Manetheren, traduit de l'Ancienne Langue par Maison de la Montagne, était l'une des dix nations nées des cendres de la Dislocation du Monde. Elle fut détruite vers 1200 AB durant les Guerres Trolloques.

Géographie

Manetheren était situé dans et autour de la partie sud des Montagnes de la Brume, s'étendant au nord depuis de la Rivière Arinelle jusqu'aux Montagnes Damona au sud, puis de la Rivière Arinelle / Manetherendrelle à l'est et des Montagnes de la Brume et du Lac Somal à l'ouest. Elle était bordée par Aridhol au nord et Aelgar et Eharon au sud, puis par Coremanda à l'est et Safer à l'ouest. Sa capitale, également appelée Manetheren, était située dans les montagnes entre les sources de la Tarendrelle et de la Manetherendrelle. Ses autres grandes villes, construites par les Ogiers, étaient Corartheren, Jara'copan et Shanaine, aujourd'hui le site de Jehannah.

Manetheren englobe la plupart de l'Andor actuel à l'ouest de l'Arinelle, toutes les terres au sud de la Tarendrelle, et tout Ghealdan, ainsi qu'une partie du Tarabon et de l'Amadicia actuels avec un morceau de la Plaine d'Almoth.

Histoire

Avant les bouleversements provoqués par la Dislocation du Monde, la région qui allait devenir un jour Manetheren était bien différente, avec la moitié de son territoire sous les hauts-fonds d'un grand océan occidental, la Mer du Monde. Durant la Dislocation, des canalisateurs mâles fous ont radicalement changé la face du monde ; et dans le processus, certains d'entre eux ont "érigé" les Montagnes de la Brume et déplacé la mer. Il en résulta une chaîne de montagnes riche en minerais qui était depuis longtemps enfermée sous le plancher océanique.

Le drapeau

Le drapeau de Manetheren est décrit comme un aigle rouge sur un champ bleu. Cependant, dans le numéro 6 de la bande dessinée The Eye of the World, le drapeau est représenté par un aigle rouge sur un fond blanc. Il pourrait s'agir d'une erreur de la part de l'illustrateur.

La fondation d'une nation

Les premières personnes à venir dans la région sont arrivées avant même la fin des dernières décennies de la Dislocation. Ces premiers colons ont rapidement découvert non seulement l'immense richesse minérale des montagnes, mais aussi une terre riche et verdoyante à l'est, alimentée par de nouvelles rivières descendant des hautes terres. Des communautés se sont rapidement établies pour exploiter ces ressources et sont devenues des villes au fil des décennies. Les premiers documents historiques mentionnant l'existence de Manetheren en tant qu'État-nation datent d'environ 100 AD.

Pendant une centaine d'années, Manetheren consolida son pouvoir, étendant continuellement ses frontières qui finirent par atteindre presque l'actuel Murandy. Pendant cette période, Manetheren mena plusieurs batailles avec ses voisins. Ces conflits finiront par prendre fin lorsque la reine Mabriam en Shereed d'Aramaelle proposera une alliance entre les dix grandes nations de l'époque. L'histoire rapporte que la Reine Mabriam était une Aes Sedai, ce qui était apparemment commun pour de nombreuses reines de l'époque, et en 209 AD elle a réussi à forger le Pacte des Dix Nations. Manetheren a rejoint le pacte en vertu d'un accord signé par la Reine Sorelle ay Marena, elle-même probablement une Aes Sedai aussi.

L'âge d'or de Manetheren

Dans les siècles qui suivirent la signature du pacte, Manetheren prospéra. C'est à cette époque que les Ogiers furent invités à participer à la construction de la capitale de la nation qui fut bâtie en hauteur et en sécurité sur les sommets des Montagnes de la Brume. On dit qu'une fois achevée, la capitale de Manetheren était une véritable merveille à contempler et que les tailleurs de pierre Ogiers venaient à la "Maison de la Montagne" simplement pour la contempler avec émerveillement. La ville contenait un bosquet Ogier considéré comme le deuxième plus beau du monde après celui de Tar Valon, ainsi qu'une Porte des Chemins permettant de voyager facilement vers une multitude de villes sœurs et Stedding.

Conflits avec Safer et la Bataille de Gué de Midean

Bien que Manetheren était généralement en paix avec les Dix Nations, les Montagnes de la Brume regorgeaient de vastes richesses et il existe des archives faisant état de fréquentes escarmouches et batailles avec son voisin et rival Safer, un royaume qui revendiquait la souveraineté sur les étendues nord de la chaîne. Au cours d'un siècle où Manetheren était gouverné par un roi nommé Buiryn, Safer a envahi Manetheren, sous les ordre du roi nommé Aedomon. Buiryn répondit en mobilisant l'armée de Manetheren et engagea le combat avec Aedomon au Gué de Midean, où Safer sortit victorieux mais ne put conserver l'avantage. Les conflits avec Safer se poursuivirent pendant des générations en raison des animosités entre les deux cultures.

Gouvernement

Les archives de la fondation du gouvernement de Manetheren sont perdues et il ne reste que des bribes d'histoire pour faire la lumière sur la structure politique de la nation. On sait que Manetheren était gouverné par une monarchie traditionnelle, mais il n'est pas clair si la succession héréditaire descendait par des lignes masculines ou féminines. Puisque autant de reines sont mentionnées dans les documents historiques que de rois, il est plausible que les héritiers politiques étaient des enfants premiers-nés en général et pas nécessairement des fils. Les femmes nobles sont souvent des canalisatrices formées comme Aes Sedai à la Tour Blanche. Traditionnellement, chaque reine de Manetheren était elle-même une Aes Sedai et a lié son roi et son mari en tant que Champion. On peut donc supposer que la capacité génétique à canaliser était très forte dans la royauté de Manetheren. Les archives indiquent également que Manetheren avait une classe dirigeante de nobles, appelés Premiers Seigneurs, qui parlaient un dialecte élégant de l'Ancienne Langue et exerçaient un grand pouvoir.

Militaire

L'armée de Manetheren était peut-être la force militaire la plus importante des Terres de l'Ouest au cours du millénaire qui a suivi la Dislocation du Monde. La nation était connue pour être un défenseur acharné du Pacte des Dix Nations et son armée est devenue célèbre pour son opposition indéfectible à l'Ombre, ce qui lui a valu le surnom d'"Épée incassable".

La Bande de la Main Rouge

La Bande de la Main Rouge était réputée pour être la plus grande compagnie militaire de l'époque.

Les plus grands guerriers de l'époque affluaient à Manetheren pour avoir la chance d'être sélectionnés comme dignes d'être intronisés dans la légendaire Bande de la Main Rouge ; une compagnie de héros et de maître es épée qui avait défendu des générations de nobles de Manetheren. L'histoire de la Bande de la Main Rouge était longue et légendaire, et la compagnie s'est engagée dans d'innombrables exploits. Malheureusement, la majorité des documents relatifs à la Bande ont été détruits pendant les Guerres Trolloques et les histoires de la Compagnie sont passées de la réalité à la légende.

Villes

Les architectes de Manetheren étaient considérés comme faisant partie des meilleurs au monde et travaillaient aux côtés des tailleurs de pierre Ogiers pour construire certaines des plus belles villes de l'époque. La plupart des documents nommant les nombreuses villes de la nation ont été perdus ou détruits, mais quatre villes de l'époque sont connues :

  • Manetheren – La capitale de la nation, considérée comme la plus belle ville du monde à l'époque. Manetheren était située dans les Montagnes de la Brume, juste au-dessus de la rivière Manetherendrelle. Son bosquet Ogier était considéré comme le plus beau du monde entier, à l'exception peut-être du bosquet de Tar Valon. Lors de sa chute, la ville a été détruite lorsque la reine Aes Sedai Eldrene ay Ellan ay Carlan, ayant attiré trop de Pouvoir Unique, a détruit l'armée Trolloc en approche. Le village du Champ d'Emond se trouve non loin de l'endroit où se trouvait autrefois la cité de Manetheren.
  • Corartheren – Une ville située dans les terres centrales de la nation. Les histoires décrivant la ville ont été détruites ou perdues et on ne sait donc rien de cette ville construite par les Ogiers, si ce n'est son nom.
  • Jara'copan – Une ville située dans les contreforts des Montagnes de la Brume. Jara'Copan a été construite par les Ogiers.
  • Shanaine – Une ville construite par les Ogiers et le site de l'actuelle Jehannah.

Économie et commerce

Durant l'âge d'or de Manetheren, le pays produisait de nombreux biens et ressources qu'il échangeait à travers les Dix Nations. Les fermiers et les artisans abondaient et récoltaient avec abondance des produits agricoles dans le cœur verdoyant de la nation. Pour aider à faciliter le commerce, les ingénieurs de Manetheren ont construit de vastes réseaux de routes pavées et de ponts pour permettre de voyager facilement à l'intérieur des frontières du pays. Ces grandes routes ont été si bien construites que des vestiges ont été trouvés deux mille ans après leur abandon.

Bien que Manetheren soit riche en produits agricoles, sa véritable richesse réside dans les Montagnes de la Brume. L'or et l'argent abondaient dans la montagne, ainsi que des métaux simples tels que le fer et le cuivre. Les métaux précieux extraits des montagnes constituaient la base de la puissance économique de Manetheren. La monnaie d'or frappée dans la capitale était souvent considérée comme la monnaie de réserve dans les Dix Nations. Les pièces représentaient généralement le monarque au pouvoir sur l'avers et un aigle en vol sur le revers. Les pièces de Manetheren étaient très prisées pour leur pureté en or.

La chute de Manetheren

Les Guerres Trolloques

"Pendant près de deux siècles, les Guerres Trolloques avaient ravagé le monde entier, et partout où les batailles faisaient rage, la bannière de l'Aigle Rouge de Manetheren était en première ligne."

― Moiraine Damodred

Pendant près de mille ans, les dix nations ont coexisté dans un équilibre relatif. Cette paix a été brisée vers 1000 AD lorsque les Ténèbres se sont répandues à partir de la Grande Flétrissure, déclenchant une série de conflits qui ont conduit à près de 350 ans des guerres incessantes. Cette époque est connue sous le nom des "Guerres Trolloques". Au cours des premières années de ces guerres, Manetheren se révéla être un fervent partisan des Dix Nations, répondant vaillamment aux appels à l'aide de ses alliés en difficulté et combattant l'Ombre à chaque instant. Partout où les hommes ont combattu les forces de l'Ombre, l'Aigle Rouge de Manetheren était toujours en première ligne. Pour leur persévérance et leur courage, l'Armée de Manetheren devint connue comme une "épine dans le pied du Ténébreux", une ronce à sa main et Manetheren elle-même comme l'épée qui ne pouvait être brisée.

Plus tard, Manetheren fut attaqué par une vaste horde de Trollocs. Malgré une vaillante défense commandée par le Roi Aemon al Caar al Thorin lors de la bataille de la Tarendrelle, l'armée de Manetheren fut vaincue et contrainte à une retraite forcée avant de périr près la ville de Manetheren lors d'un second engagement appelé la bataille du Champ d'Aemon. Lors de la chute de Manetheren, la ville a été détruite lorsque la reine Aes Sedai Eldrene ay Ellan ay Carlan a puisé dans le Pouvoir de l'Unique une trop grande quantité d'énergie pour détruire l'armée Trolloc qui s'approchait, les survivants se sont enfuis à travers la Tarendrelle. Cependant, Manetheren se ne relèvera pas.

Il fut révélé plus tard que le Siège de l'Amyrlin de l'époque, Tetsuan, était intervenu pour empêcher l'envoi de renforts pour aider Manetheren, agissant apparemment par jalousie du pouvoir et de l'influence d'Eldrene. On lui retira son châle et son sceptre et désactivée pour son crime par le Hall de la Tour.

Les Ogiers entendirent également l'appel aux armes de Manetheren, mais furent incapables d'envoyer des secours à temps.

À la suite des Guerres Trolloques, les royaumes de Farashelle et de Dhowlan sont nés des anciens territoires de Manetheren.

Héritage

À travers les âges, de nombreuses tentatives ont été faites pour ressusciter Manetheren, mais toutes ont échoué. Plus récemment, cependant, le Seigneur Perrin Aybara a levé la bannière de l'Aigle Rouge, le symbole de Manetheren. Il a déjà le district des Deux-Rivières derrière lui, et la reine de Ghealdan, un ancien territoire de Manetheren, lui a juré allégeance. Son mariage avec un proche parent de la Reine de Saldaea et ses capacités en tant que ta'veren lui donnent la meilleure chance de réussir là où tous les autres ont échoué. Pourtant, lors d'une rencontre avec Elayne Trakand, Reine d'Andor, lui et Faile renoncèrent à tout désir de faire renaître Manetheren de ses cendres. Elayne, pour sa part, commença à planifier la cession des terres au Dragon Réincarné pour en faire son siège permanent sur Andor, et demanda que Perrin soit nommé intendant tandis qu'elle le nommait "Haut Seigneur".

Mat a créé une nouvelle Bande de la Main Rouge, en l'honneur de Manetheren et de ses souvenirs des Guerres Trolloques bien qu'elle ne soit actuellement pas affiliée au mouvement de Perrin.

Références

Géographie
Régions et Nations Altara · Amadicia · Andor · Arad Doman · Cairhien · Désert Aiel · Far Madding · Ghealdan · Les Iles du Peuple de la Mer · Illian · Terres Frontalières (Arafel · Kandor · Malkier · Saldaea · Shienar) · Mayene · Le Monde des Hommes Fous · Murandy · Plaine d'Almoth · Plaines de Maredo · La pointe de Toman · Prairies de Caralain · Seanchan · Shara · Tarabon · Tar Valon · Tear
Capitales Amador · Bandar Eban · Caemlyn · Cairhien · Chachin · Ebou Dar · Fal Moran · Illian · Jehannah · Lugard · Maradon · Seandar · Sept-Tours · Shol Arbela · Tanchico · Tear
Étendues d'eau Océan d'Aryth · Océan Morenal · Les Doigts du Dragon · Baie de Remara · Mer des Tempêtes (Fosse de Kabal)
L'Akuum · L'Alguenya · L'Andahar · L'Antaeo · L'Arinelle · L'Armahn · La Boern · Le Cary · Le Dhagon · L'Eldar · L'Erinin · La Gaean · La Gaelin · L'Haevin · L'Iralell · L'Ivo · Le Luan · La Manetherendrelle · La Mora · La Reisendrelle · La Reshalle · Le Shal · La Sharia · Le Storn · La Taren
Montagnes et chaînes Collines Noires · Collines de Cordese · Collines de Cumbar · Collines de Doirlon · Collines d'Absher · Collines de Kintara · Collines de Rhannon
La Dague du Meurtrier-des-Siens · Le Mont Dragon · L'Échine du Monde (Passe de Jangai · Défilés de Niamh · Brèche de Tarwin)
Montagnes Banikhan · Montagnes Chishen · Montagnes du Destin · Montagnes de la Brume · Montagnes Maraside · Montagnes Nemarellin · Montagnes Damona · Shayol Ghul · Montagne Thakan'dar · Montagnes Venir
Routes et Chemins Chemin de la Soie · Grande Route du Nord · Route de l'Argent · Route de Caemlyn · Route de Jehannah · Route de Lugard · Route de Maradon · Route de l'Or · Route des Quatre Rois · Route de la Rivière · Route de Tar Valon · Les Voies
Autres points géographiques Tête d'Arran · Bois de Braem · Le Bout du Monde · Côte des Ombres · La Flétrissure · Doigts de Mordell · Forêt de Dhallin · Forêt des Ombres · Marais d'Haddon · Mur de Garen · Bois Noir · Puits de Dumai · Source Alianelle · Terres Englouties · Tour de Ghenjei