Ogiers

De Encyclopédie francophone de la Roue du Temps
(Redirigé depuis Ogier)
Aller à la navigation Aller à la recherche

Fauche le champ, débroussaille-le, Qu'aucune mauvaise herbe ne résiste, Nous travaillons dur, nous peinons sous la tâche, pour qu'ici les arbres imposants grandissent.

Au contraire des autres races décrites jusqu'ici, les Ogiers ne sont pas originaires d'un pays particulier, ils vivent dans des lieux retirés, les steddings, dispersés de par le monde. Ce sont également, à part les humains, la seule race naturelle intelligente connue. Des créatures comme les Nyms ou les Trollocs ont été conçues artificiellement et ne sont donc pas naturelles. Les Ogiers sont proches des humains par leur aspect général et leur habillement, mais constituent une espèce génétiquement différente, avec leurs longues oreilles touffues et leur large nez ressemblant vaguement à un museau. Bien plus corpulents que les humains, les hommes Ogiers mesurent trois mètres (dix pieds) en moyenne, les femmes légèrement moins. Ils vivent aussi bien plus longtemps. L'espérance de vie typique d'un Ogier est au moins trois à quatre fois celle d'un humain, on ne juge pas un jeune Ogier assez mature pour quitter le stedding avant l'âge d'au moins cent ans. Cette vie plus longue peut aussi être la cause de leur comportement délibérément lent et assuré. Ils considèrent que les humains sont bien trop précipités et impatients.

Membres

Stedding

Les steddings ogiers semblent dotés d'une mystérieuse protection qui empêche de canaliser le Pouvoir de l'Unique, ou même de sentir sa présence, à l'intérieur de ses limites ; toute tentative d'exercer le Pouvoir de l'Unique de l'extérieur d'un stedding n'a aucun effet à l'intérieur. L'air même qui y réside semble d'une certaine manière différent de celui de l'extérieur, plus frais, ou plus paisible, il déclenche à leur entrée des frissons chez les visiteurs surpris. Nul Trolloc n'entrera dans un stedding à moins d'y être forcé, et même un Myrddraal ne le fera que si c'est absolument nécessaire et avec la plus extrême répugnance. On raconte de même que les Suppôts des Ténèbres les plus zélés seront mal à l'aise et ne se sentiront pas les bienvenus en un tel endroit. On ne connaît pas les propriétés exactes d'un stedding.

Emplacements des Stedding

Il y a quarante et un steddings habités dans le "monde connu" — c'est à dire entre l'Océan Aryth et le Désert des Aiels. Bien que leur nombre ait varié considérablement, et que les Ogiers semblent considérer que de tels calculs ne valent pas la peine d'être faits (dans le cas contraire, ils ne l'ont jamais fait savoir aux humains), on estime qu'un Stedding compte en moyenne un peu plus de six mille personnes. La population ogière totale entre l'Océan Aryth et la Colonne Vertébrale du Monde dépasserait légèrement les deux cent cinquante mille âmes. Ayant vécu la Dislocation du Monde – et, en tenant compte de l'espérance de vie des Ogiers, le souvenir des conflits humains étant encore vivace – les Ogiers qui colonisèrent à nouveau les steddings perdus choisirent souvent ceux qui étaient situés dans les montagnes accidentées ou les forêts profondes. Le Stedding Tsofu, au Cairhien, bien qu'étant le moins isolé de la civilisation humaine, se situe à une journée de voyage du village humain le plus proche. Plusieurs steddings connus des Ogiers n'ont jamais été repeuplés, parce qu'ils sont trop proches des habitations humaines. Étant donné que les Ogiers préfèrent généralement rester à l'écart des humains, les emplacements exacts des steddings ne peuvent être révélés.

La Colonne Vertébrale du Monde compte la plus grande concentration de steddings ogiers, douze d'entre eux étant cachés parmi ses pics accidentés et ses vallées. Du nord au sud : le Stedding Qichen, le Stedding Sanshen, le Stedding Handu, le Stedding Chanti, le Stedding Lantoine, le Stedding Yongen, le Stedding Mashong, le Stedding Sintiang, le Stedding Taijing (à l'est de Cantoine), le Stedding Kolomon, le Stedding Daiting, et le Stedding Shangtai, où Loial est né.

Dans la Dague du Fléau de sa Lignée, isolée de la chaîne qui forme la Colonne Vertébrale du Monde, il n'y en a qu'un : le Stedding Yontiang.

Il y a quatre steddings ente le Rempart du Dragon et la Erinin : le Stedding Nurshang, entre la Dague du Fléau de sa Lignée et le Shienar, le Stedding Tsofu au Cairhien, le Stedding Cantoine juste au nord de la Rivière Iralell, et du Stedding Jenshin dans les Marais d'Haddon.

Les Terres Frontalières comptent sept steddings, soit la deuxième plus grande concentration : les Steddings Chosium, Jongai, et Saishen dans la Saldaea, le Stedding Chiantal au Kandor, les Steddings Shanjing et Tanhal en Arafel, et le Stedding Sholoon au Shienar.

Dans les Collines Noires se trouvent trois Steddings : Feindu, Shajin et Jentoine.

Les Steddings Shamendar, Taishin, Leitiang et Tsochan sont situés dans les forêts au nord de la Rivière Ivo.

Les Montagnes de la Brume en abritent six, du nord au sud : le Stedding Chinden, le Stedding Tsofan, le Stedding Yandar, le Stedding Madan, le Stedding Jinsiun, et le Stedding Shangloon.

En comparaison, il n'y en a que deux dans les montagnes situées au nord de la Rivière Dhagon : les Steddings Mintai et Wenchen ; et deux de plus le long de la Côte des Ombres: le Stedding Shadoon et le Stedding Mardoon.

Liste des Stedding

Histoire

Durant l'Âge des Légendes, les Ogiers vivaient et travaillaient parmi les humains et voyageaient bien au delà de leurs steddings. Ils avaient un don particulier pour faire croître toutes choses, et travaillaient en étroite collaboration avec les Nyms.
Bien que n'ayant aucun lien avec le Pouvoir de l'Unique, nombre d'entre eux pouvaient exercer une influence sur les êtres vivants, en particulier les plantes, grâce à leurs chants. Ces Ogiers avaient le don de faire réagir les plantes aux sons, afin qu'elles prennent la forme souhaitée. Les chants pouvaient aussi encourager une plante à devenir plus haute et vigoureuse au fur et à mesure de sa croissance. Les désormais rares Ogiers qui possèdent ce don sont appelés Chanteurs d'arbres. Les merveilleux objets qu'ils créent sans dommage pour la plante dont ils sont issus — on dit qu'ils sont faits de bois chanté — sont hautement appréciés. Pendant l'Âge des Légendes ce talent et par conséquent le bois chanté lui-même était très répandu.

Les Ogiers étaient également réputés pour avoir fait partie des forces du maintien de l'ordre de cet Âge. Bien qu'ils soient considérés comme un peuple pacifique et extrêmement lent à la colère, de vieilles histoires racontent qu'ils combattirent aux côtés des humains pendant les Guerres Trolloques, et sont qualifiés d'ennemis implacables.

Pendant la Dislocation du Monde, côtes et reliefs furent modifiés de façon si radicale que l'on perdit trace des steddings, quand ils ne disparurent pas purement et simplement. Ceux des Ogiers qui survécurent au bouleversement qui avait touché terres et mers se retrouvèrent sans foyer, à l'abandon, errant à la recherche de leurs sanctuaires perdus. Les Ogiers nomment cette période l'Exil. Après de nombreuses années, leur Nostalgie de la paix et de la beauté qu'ils ne trouvaient qu'à l'intérieur du stedding devint si forte qu'ils commencèrent à tomber malades puis à mourir. La plupart n'y survécurent pas. Depuis cette époque, les Ogiers ne s'éloignent pas de leur stedding pour de trop longues périodes. Si un Ogier reste à l'Extérieur trop longtemps, il est affecté par la Nostalgie et commence à s'affaiblir. S'il ne revient pas chez lui, il meurt. Bien que cela n'ait pas été le cas durant l'Âge des Légendes, le long Exil a apparemment rendu les Survivants et leurs descendants plus sensibles, ce qui fait que maintenant tous les Ogiers sont liés au stedding.

Mode de Vie

Réputés pour leur habileté dans le travail de la pierre, les Ogiers préfèrent de loin agir sur les êtres vivants, comme ils le faisaient jadis. En Ancienne Langue, on appelait un Ogier tia avende alantin, ou Frère des Arbres.
Ce n'est que pendant l'Exil qu'ils commencèrent à travailler la pierre, se révélant rapidement aussi doués pour les pierres que pour les plantes. Du fait de leur amour pour les êtres vivants, la plupart de leurs constructions sont conçues de façon étonnamment organique. Lorsqu'on leur laisse libre champ, comme pour la construction de la majeure partie de la ville de Tar Valon, ils créent des bâtiments qui donnent presque l'illusion de la vie. Beaucoup des grandes villes se prévalent d'abriter des bâtiments construits par les Ogiers. Bien que la plupart des Ogiers soient convaincus que la maçonnerie est en-dessous de leurs capacités, c'est le travail de la pierre qui apporte l'argent nécessaire à l'importation de marchandises dans le stedding.

Après avoir redécouvert les steddings, les Ogiers s'installèrent pour y rester. Les cicatrices du long Exil marquent dorénavant profondément le peuple tout entier. Ils ont peu de contacts avec les humains, ne quittant leur foyer que pour voyager vers d'autres steddings ou pour le travail de la pierre. Les Ogiers se montrent si rarement hors du stedding que la plupart des gens ne voient plus en eux que des créatures imaginaires.

Au sein du stedding, les Ogiers vivent dans des habitations souterraines. Ils passent le plus clair de leur temps à prendre soin de la nature et particulièrement des Grands Arbres. Ces géants au bois dur s'élèvent à des centaines de pieds au dessus du sol, portés par des troncs faisant jusqu'à une centaine de pas de large. Avant la Dislocation ces arbres étaient monnaie courante, mais ils sont désormais très rares et les Ogiers les chérissent avec zèle. De nombreux steddings utilisent la souche polie de l'un de ces arbres comme lieu de rassemblement.

Après la nature, la plus grande passion des Ogiers est la connaissance. Ils adorent lire et écrire, et accordent une très grande valeur aux livres et aux archives. Du fait de la plus longue vie des Ogiers, et en leur qualité de conteurs et de lettrés, beaucoup de leurs ouvrages contiennent des informations perdues pour les humains. Les Ogiers écrivent dans leur propre langue, appelée "écriture ogière" chez les humains, cependant ils s'expriment habituellement en langue commune en présence d'humains.

Chaque stedding est gouverné par un Conseil des Anciens, qui convoque des réunions publiques dans le stedding, et entre steddings. Ces réunions se tiennent traditionnellement sur la grande souche du stedding. Les Anciens y président, mais n'importe quel Ogier adulte peut parler devant la souche, bien qu'ils choisissent souvent un avocat pour présenter leur situation au Conseil. Ces avocats ne sont pas employés, mais plaident parce qu'ils croient en l'Ogier qu'ils représentent et en la justesse de sa cause. Le Conseil, qui constitue l'unique gouvernement permanent d'un stedding, est assisté pour des projets particuliers par d'autres Ogiers, dès lors qu'ils possèdent les compétences requises.
Les Ogiers emploient également pour leurs jeunes un système d'apprentissage tant pour les former aux responsabilités que pour accroître leurs compétences dans un métier donné. Les jeunes apprentis effectuent alors les tâches ingrates tout en acquérant de l'expérience et en obtenant de plus grandes responsabilités. Les Ogiers pensent que le labeur forme le caractère.

Sous de nombreux aspects la société ogière est quasi-matriarcale. À la tête du Conseil des Anciens se trouve souvent une femme, et les mères et épouses ont plus d'autorité que leur mari. Les mariages sont arrangés par les mères, avec le consentement de la future mariée, mais le futur époux n'a pas vraiment son mot à dire. Nombreux sont les exemples d'un jeune Ogier parti travailler célibataire et découvrant en revenant que son mariage aura lieu le lendemain.

Outre prendre soin des plantes et travailler la pierre, les Ogiers élèvent des moutons, fabriquent du tissu et créent des pièces de métal et des bijoux de qualité. Leurs vêtements sont souvent recouverts de broderies, les femmes portant des fleurs brodées correspondant à leur statut. Les filles portent un motif à fleurs seulement sur leurs manteaux, tandis que les robes des Anciennes sont brodées de la gorge à la cheville. Les Ogières portent des colliers et des bracelets, comportant des motifs caractéristiques qui évoquent la vigne et les plantes, mais pas de boucles d'oreilles. Les oreilles des Ogiers sont une zone érogène secondaire, ils les laissent partiellement couvertes par les cheveux. Les dénuder assez pour laisser voir des boucles d'oreilles serait bien trop choquant au regard des sensibilités ogières. Les femmes portent leurs cheveux longs et relâchés. Ceux des hommes sont plus courts que ceux des femmes. Les manteaux d'homme sont de longueur variable et leurs chemises et pantalons sont simples. Le moindre aspect de l'habillement et des bijoux, que ce soit pour les hommes ou les femmes, reflète le profond respect que les Ogiers ont envers la nature et toutes les formes de vie.

Leur retrait du reste de l'humanité pourrait bien être un rappel que cette dernière est en passe de perdre cette qualité.

Références

Les Ogiers ne peuvent pas être liés aux Loups à la manière des Frères des Loups.

  • Tor Website Q&A – Il y a beaucoup plus de steddings au Seanchan que dans les Terres de l'Ouest. Ainsi les Jardiniers ne subissent pas la Nostalgie.
  • NS,Ch4 – Tar Valon a été construite en grande partie par les Ogiers.
  • TEotW,Ch4 – Thom propose de raconter des histoires qui parlent d'Ogiers. Les gens du Champ d'Emond ne croient pas qu'ils existent vraiment.
  • TEotW,Ch9 – Moiraine parle d'Ogiers tailleurs de pierre.
  • TEotW,Ch29 – Perrin, Egwene et Elyas établissent leur campement dans un stedding abandonné.
  • TEotW,Ch35 – Les Ogiers ont construit le Palais Royal de Caemlyn et une grande partie de la Cité Intérieure.
  • TEotW,Ch36 – Les Ogiers ne quittent leur stedding plus que rarement depuis que les Chemins ont été gagnés par la corruption.
  • TEotW,Ch42 – Les Zingaris s'intéressent de près aux Chants d'arbres ogiers. Loial a essayé par le passé d'enseigner ces chants à des Zingaris mais les arbres n'écoutent pas les humains.
  • TEotW,Ch45 – La langue ogière possède beaucoup d'inflexions, ce qui la fait ressembler à un chant d'oiseau très grave.
  • TEotW,Ch48 – Chez les Ogiers, les hommes ont sur le haut de la poitrine des poils aussi épais que de la fourrure.
  • TGH,Ch25 – Il y avait d'autres Ogiers à Cairhien quand Loial y était auparavant.
  • TGH,Ch26 – Quand Loial hésite à sortir dans les rues de Cairhien parce qu'il pourrait y avoir d'autres Ogiers en ville.
  • TGH,Ch33 – Quand Loial découvre que les Ogiers dont il redoutait la présence ont tous quitté Cairhien parce que Galldrian a arrêté de les payer.
  • TGH,Ch35 – À l'Âge des Légendes, les Ogiers pouvaient voyager à leur guise, mais après la Dislocation les steddings furent perdus. Les Ogiers qui ne trouvèrent pas de steddings subirent la Nostalgie. Ils en tombèrent malades et finalement moururent. Les Ogiers sont depuis lors liés aux steddings.
  • TGH,Ch38 – Le bosquet Ogier à Tar Valon est l'un des rares qui n'a pas disparu.
  • TDR,Prologue – Les Ogiers ont organisé des réunions entre steddings.
  • TDR,Ch6 – Min n'a jamais eu de visions à propos d'Ogiers.
  • TDR,Ch11 – Les tailleurs de pierre Ogiers considèrent que Tar Valon est leur chef d’œuvre.
  • TDR,Ch42 – Les maçons Ogiers ont quitté Illian pendant l'hiver, bien qu'ils n'aient pas achevé leur tâche.
  • TDR,Ch50 – Moiraine pose des questions à Loial à propos de Be'lal, car les Ogiers sont des érudits dont la mémoire collective remonte loin.
  • TSR,Ch14 – Les Ogiers ne violent jamais leurs serments.
  • TSR,Ch16 – Par ruse, Faile fait prêter serment à Loial de l'emmener dans les Chemins et le force à la guider elle, plutôt que Perrin, à la Porte des Chemins de Manetheren.
  • TSR,Ch18 – Le bosquet Ogier près de Tear n'est plus maintenant qu'une pâture.
  • TSR,Ch23 – On ne peut pas entrer dans les steddings par le Tel'aran'rhiod.
  • TSR,Ch25 – Comran fut le premier Aiel à découvrir les steddings du Mur du Dragon et à démarrer des échanges commerciaux avec les Ogiers.
  • TSR,Ch25 – Garam raconte à Rhodric et Jeordam qu'il a entendu que les Aes Sedai avaient employé des maçons Ogiers pour leur construire une grande cité.
  • TSR,Ch26 – Jonai et Adan rencontrent un groupe d'Ogiers que la Nostalgie affecte, parce qu'ils ne peuvent pas trouver de stedding.
  • TSR,Ch26 – Pendant l'Âge des Légendes, les Ogiers et les Aiels chantaient tandis que les Nyms dansaient pour favoriser la croissance et la santé des cultures.
  • TFoH,Ch7 – Rand prend des dispositions pour que des maçons Ogiers d'un stedding proche de Rhuidean apportent leur aide à la reconstruction de la ville.
  • TFoH,Ch52 – Des Ogiers du Stedding Tsofu sont à Cairhien pour chercher du travail en tant que tailleurs de pierre.
  • LoC,Ch9 – Sebban Balwer rapporte à Pedron Niall que des réunions sont en cours entre steddings.
  • LoC,Ch20 – Les Ogiers connaissent plusieurs steddings qui n'ont jamais été repeuplés, comme celui qui se trouve à proximité du monument d'Artur Aile-de-Faucon. Ils sont trop proches des populations humaines.
  • LoC,Ch45 – Quand Loial est pris de fatigue pendant le trajet des Deux-Rivières à Caemlyn. Il fait une excursion vers un stedding abandonné que Perrin lui indique pour prendre du repos.
  • LoC,Ch49 – Dans la culture ogière il est très impoli pour un homme de ne pas faire ce que sa femme lui dit.
  • LoC,Ch54 – Les Ogiers considèrent que faire mention des oreilles de quelqu'un est grossier.
  • WH,Ch14 – Au Seanchan, les Ogiers servent l'Empire en tant que soldats, ils sont appelés Jardiniers.
  • WH,Ch18 – Les Jardiniers Ogiers à Ebou Dar sont si effrayants que personne ne pense même à les interroger.
  • WH,Ch23 – Le gardien à Far Madding coupe complètement les canalisateurs de la Source Authentique, de la même façon qu'un stedding.
  • CoT,Ch24 – Loial est ravi de trouver six chambres ogières dans le manoir du Seigneur Algarin Pendaloan.
  • CoT,Ch24 – Quand Loial rapporte à Rand que lui et Karldin Manfor ont visité tous les steddings sauf le stedding Shangtai. Tous ont accepté de poster des gardes devant les Porte des Chemins, sauf ceux des Terres Frontalières et de la Côte des Ombres.
  • KoD,Ch19 – Les Ogiers ne peuvent pas voir les fantômes humains qui sont apparus. Il n'y a pas de fantômes d'Ogiers.
  • KoD,Ch19 – Les Ogiers tiennent une réunion sur la Grande Souche du Stedding Shangtai, qui a pour but de décider s'il faut ouvrir le Livre de Traductions.